Rechercher
  • tudane

Fibre : ftth, ftto, ftte… Un mémo pour tout comprendre (si je fais bien mon travail).

Mis à jour : 8 déc. 2020

Si j’ai compris la fibre, c’est que vous pouvez la comprendre aussi. Attention : FTTH FTTO FTTE vous serez bientôt incollables.


La fibre : l’avenir !


On entend dire que bientôt tout passera par la fibre. Est-ce vrai ?


La fibre bientôt obligatoire

La réponse est oui.

Jusqu’à présent, on pouvait faire passer le signal internet par une ligne téléphonique en cuivre. Mais le fait est que ces lignes vont disparaître au profit de la fibre. Orange (anciennement France Telecom) fait de moins en moins de réparations et encore moins (voire plus du tout) de maintenance sur ses lignes qui se sont dégradées avec le temps. Orange, ainsi que les autres opérateurs se concentrent maintenant sur la #fibre, pour abandonner totalement son réseau cuivré d’ici 2 ans. Donc oui, le passage à la fibre sera bien obligatoire, même pour votre téléphonie.





La fibre, qu'est-ce que c'est ?


La fibre, c’est ce qui transporte ce que vous émettez et recevez sur #internet, les données avec lesquelles vous interagissez (regardez, téléchargez etc). Cela ne fonctionne pas avec un signal électrique, mais avec un signal lumineux. Du coup, c’est plus rapide, plus fiable, moins contraignant en matière de maintenance, et vous avez moins de perte grâce à cette technologie.


Quels sont les différents types de fibres ?


On va faire les plus courants. La prochaine fois que votre #opérateur vous appelle, vous pourrez prendre un ton docte, et comprendre ce qu’on est en train de vous proposer.


Petit schéma explicatif :

La fibre : tout comprendre en un schéma

La FTTH : c’est la fibre avec laquelle on se raccorde à la maison qui peut être trouvée à très bas coût. Une fibre dite « mutualisée ». Dans votre rue, ou pas très loin de chez vous si vous être fibrable, se trouve un NRO. C’est-à-dire un nœud de raccordement optique. Pour faire clair : une boite dans laquelle arrive la fibre. En tirant un câble de ce NRO vers chez vous, on vous raccorde à la fibre #FTTH.

Cette fibre est mutualisée. C’est-à-dire que vous n’êtes pas seul à l’utiliser, et qu’il n’y a pas un certain volume de données qui vous est dédié. Toutes les personnes de votre quartier qui se raccorderont à la fibre FTTH le feront via ce fameux NRO. Du coup, on ne peut pas vous garantir de vitesse ou de débit : si vous êtes seul, le mardi après midi, dans votre quartier, vous bénéficierez de l’intégralité du signal que le NRO met à disposition de tous, pour vous tout seul. (par exemple 1Go, et là, vous vous direz que ouah ! qu’est ce que ça va vite la fibre quand-même !). On parle alors de « best effort » : c’est-à-dire dans le meilleur des cas.

Si en revanche, le samedi soir, tout le monde est sur son téléphone, ordinateur, tablette, sur youtube, sur netflix, et utilise les données, la quantité de débit ne changera pas au niveau du NRO. Vous partagerez le volume mis à disposition avec les autres abonnés. Il y a toujours 1Go, sauf que vous êtes maintenant 25 à l’utiliser, et tout de suite, c’est un peu moins «ouah».

La force du signal dépend du nombre de personnes qui utilisent le service en même temps.


C’est clair ? Oui ? J’explique bien hein ?

Continuons.


La FTTO maintenant. Moi, au début, quand j’ai entendu tous ces acronymes, j’ai vraiment cru qu’on essayait sciemment de me perdre. Mais je vous jure, tous mes collègues utilisent ces termes comme vous diriez « est-ce que tu as acheté le pain ? ». Au début, je pouffais intérieurement tout en gardant un visage impassible pour ne pas passer pour une truffe avec en sous-titre intérieur « ouhla, mais qu’ess qu’y dit le monsieur ? Il a l’air en colère ». Maintenant, heureusement, j’ai compris, je peux vous en parler.

La FTTO, c’est plus la même affaire. Cette fois-ci, on est sur une fibre dédiée. C’est-à-dire que le volume de données mise à disposition est pour vous uniquement, que vous vous en serviez ou non.

Si vous prenez une FTTO 100M par exemple, cela veut dire que vous avez une fibre 100 mégas (on est sur du super rapide, mais on peut faire encore plus rapide), rien que pour votre local. Personne n’a accès à votre volume qui vous est consacré.

Fastoche.

C’est une fibre qui coûte plus cher parce qu’elle nécessite une installation particulière, et que votre débit est garanti. Une #FTTO prend également en charge une GTR 4h. C’est-à-dire qu’en cas de panne, vous êtes assuré d’être dépanné dans les 4 heures (des jours et heures ouvrables).

Le débit de la FTTO est également symétrique. C’est-à-dire que vous pouvez émettre à la même vitesse que ce que vous recevez.

Bien choisir sa fibre

La FTTE, c’est un savant mélange des deux. On part du NRO où tout le monde se raccorde, mais on en soustrait un « tuyau » de fibre qui vous est consacré. Par exemple, au niveau du Nœud de Raccordement Optique, vous avez un débit de 1Go. On va prendre une partie de ce Go (lisez giga) pour ne le dédier qu’à vous seul. Ainsi, quel que soit le nombre de personnes présentes dans le quartier, votre quantité de données ne bougera pas avec la #FTTE. On est sur de la fibre mi dédiée mi partagée. Elle coute moins cher que la FTTO puisqu’elle demande moins de mise en place, mais contient les mêmes garanties professionnelles que la FTTO !



FTTO FTTE FTTH, Comment choisir ?


Pour répondre à cette question il est important de se demander l’usage que vous faites d’internet.


Si votre structure marche au tout internet, vous n’avez pas intérêt à tomber en panne, et le débit est important pour vous. La FTTO est la mieux placée pour répondre à vos besoins, et éventuellement la FTTE. Si la FTTH de votre quartier est puissante, cela peut-être une option supplémentaire, et moins cher. Prévoyez auquel cas un système de backup 4G : si votre lien «tombe», la 4G prendra automatiquement le relai, et vous ne seriez pas pénalisé. Nous vous conseillons toutefois de garder un lien FTTH plutôt comme un lien de secours.


Si vous êtes une toute petite structure raccordable à la FTTH, courez y souscrire. Ca va vous changer la vie si vous êtes en ADSL (et elle va disparaître quoi qu’il arrive).

La FTTO ne sera sans doute pas une option pour vous, car les coûts sont assez conséquents.



Le saviez-vous ?


Le prix de la fibre n’est pas le même partout. Ce n’est pas comme un abonnement téléphonique. Pour la FTTH, les prix sont bas (comptez 50-60€/mois) parce que le débit est mutualisé, et que les opérateurs n’installent de NRO que là où ils savent qu’il va y avoir du raccordement.

La FTTO nécessite une installation particulière, et au lieu d’avoir un certain nombre de personnes raccordée au NRO, vous êtes seul, comptez donc plus cher. Entre 300 et beaucoup beaucoup plus.


Si vous habitez en rase campagne, l’installation sera coûteuse, et si vous êtes le seul à la ronde, très coûteuse. Il y a peu de chance que vous soyez raccordable demain à la FTTH. Patience…


Les tarifs vont donc varier en fonction de la structure à mettre en place pour vous offrir le service, et le débit dont vous aurez besoin.

Contactez-nous
  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - Cercle blanc
© 2017-2020 AVELIA — Tous droits réservés.